LIVRAISON EN FRANCE OFFERTE

Adieu Bonkers

Bonkers the cat

J'ai rencontré Bonkers pour la première fois en ligne. Cela faisait un moment que je pensais à adopter un chat.  Et puis une amie a posté sur Facebook un chat abandonné qui cherchait un nouveau foyer… et m'a taguée. J'étais en Afrique du Sud en train de travailler en dégustant un verre de leur délicieux vin rouge à la fin de la journée … et tout d’un coup, je me suis dit oui, s'il vous plaît ! Il était si mignon, au poil soyeux ; un chat plus âgé semblait être une bonne idée pour moi. Cela faisait des années que j'en avais eu un, lorsque les enfants étaient jeunes. Le lendemain, je me suis dit aïe ! Qu'est-ce que j'ai fait ! J'ai adopté un chat que je n'ai jamais rencontré. Croyez-moi, c’est la chose la plus proche aux rencontres en ligne, quelque chose que je ne ferais jamais ! De retour à Lagrasse, j’avais hâte de le rencontrer.

Un amour de chat

Bonkers était si doux, affectueux et avait à peu près cinq ans, personne ne le savait vraiment parce qu’il avait été abandonné, probablement suite à un accident : il avait une jambe crochue. Ca a été l'amour instantané. Sa mère d'accueil l'a amené, avec son lit et ses jouets, a inspecté ma maison et vérifié que je serai une bonne marraine. Et le tour était joué ! Bonkers a emménagé. Je voulais un chat d’extérieur ; alors bien sûr, il a décidé qu’il ne voulait pas sortir ! Mais il aimait le soleil et se déplaçait d'un bout à l'autre de la maison en le suivant. Il se précipitait dans les escaliers pour me saluer ; s’allongeait sur chaque lit de la maison à différents moments de la journée et a fait connaître sa présence en général.

Des dangers inattendus

Donc c’est avec tristesse qu’il y a 2 semaines, quand je suis rentré chez moi, j'ai été horrifié de constater qu'il était vraiment malade. Personne ne sait ce qui l'a empoisonné. Je n’ai pas voulu d'autopsie. Il a montré tous les signes de consommation de drogue - de manière hallucinatoire. J'étais mortifiée de penser que cela aurait pu être une plante. J'ai lu en ligne que les oxalis, par exemple, peuvent nuire aux chats. En fait, la liste est longue et préoccupante. Je pense qu’il faudrait sensibiliser davantage les gens au fait qu’il y a des plantes d'intérieur qui ne sont pas du tout indiquées en présence d’un animal de compagnie, et je trouve que cela devrait être indiqué sur l'étiquette. Ce n’est pas certain que ce soit la cause, mais cela m’a fait comprendre qu’un simple symbole sur l’emballage - peut-être qu’une croix sur un chat - serait une précaution utile.

Alors, rencontrez Busby….

 Busby Beverly's new cat

Eh bien, c’est le seul moyen ! D’adopter Bonkers m’a fait tellement plaisir que j’ai contacté le SPA pour dire que j’avais toute sa nourriture et toute sa literie, donc on pouvait essayer à nouveau. Quelles personnes extraordinaires. La maison avait sauvé environ 30 chats lorsque j'y étais et 40 chiens. L'endroit était propre et organisé, les animaux si bien soignés et la plupart des employés sont des bénévoles. Si vous en avez l'occasion, réfléchissez-y… sauvez un chat, un chien ou aidez le refuge simplement. Cela en vaut vraiment la peine.

Busby (bonnet à poil) - parce que c’est à quoi il ressemblerait si on le mettait sur la tête - c’est un jeune homme en comparaison; il n’a que 18 mois, mais il joue encore comme un chaton et est un vrai amour.

 Merci à tous les membres du SPA qui m'ont aidée avec Bonkers et Busby.

Laisser un commentaire

Nom .
.
Message .

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être publiés